BB. Story

L’histoire du basket se dĂ©cline en exposition Ă  Mies

Temps de lecture : 1 mn đź•—

Un espace musĂ©al est installĂ© dans le bâtiment de la FĂ©dĂ©ration internationale de basket. L’endroit mĂ©rite de s’y attarder.

Il est aussi discret qu’attractif. Le Musée du basket, installé au rez-de-chaussée du siège de la Fédération internationale de -ball (FIBA), à Mies, mérite pourtant le détour. D’autant plus qu’il est désormais ouvert tous les jours gratuitement, alors qu’il n’était accessible que sur réservation depuis l’inauguration du site, en 2013.

coinpayu

«Le musée a la volonté de faire vivre le basket à nos visiteurs», explique en préambule Luis Rojas González, responsable des collections de la FIBA. Près de 3000 visiteurs en ont profité l’an dernier, dont de nombreuses classes. La volonté est toutefois de développer l’activité muséale dans l’enceinte du bâtiment où quelque 60 collaborateurs travaillent. Depuis le début de l’année, le lieu est d’ailleurs intégré dans le nouveau pass des musées de Nyon Région tourisme.

Sport créé en 1891

La visite est digne des musées modernes: interactivité pour découvrir les légendes du basket ou possibilité de se prendre en photo avec la Coupe du du monde. Mais le clou de l’exposition est sans conteste la riche collection de trésors qui témoignent de l’histoire de cette discipline: médailles, affiches, ballons et paniers en bois d’un autre temps… Une manière idéale de prendre conscience de la jeunesse d’un sport créé en 1891.

C’est en effet dans un collège du Massachusetts qu’est né le basket, grâce à James Naismith, un médecin canadien reconverti en professeur de sport. Pour occuper ses élèves pendant l’hiver, il leur a proposé un jeu consistant à envoyer un ballon de football dans un panier de fruits posé à terre. Trouvant l’exercice trop facile, il a hissé le panier sur un balcon à 3,05 m du sol. Une hauteur qui est encore la norme dans le basket-ball moderne.

coinpayu

En observant les vieux paniers et surtout les premiers ballons, les visiteurs riront en imaginant les matches d’autrefois. «Beaucoup moins de points étaient marqués, s’amuse Luis Rojas González. Le dribble était difficile avec un ballon avec des coutures externes. Une part de chance était nécessaire pour marquer.»

A noter que l’exposition évolue. Le fonds de la FIBA compte 60 000 objets et 40 000 photos qui sommeillent dans un local souterrain. Le musée n’en est que la partie émergée.

Musée du basket Ouvert du lundi au vendredi, de 10 h à 17 h, route Suisse 5, à Mies. Entrée libre. (24 heures)

24heures.ch

Facebook Comments

coinpayu
Click to comment

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top