Equipe du Mali Masculine

Le Nigeria passe tout prĂšs d’une seconde dĂ©faite

Temps de lecture : 2 mn 🕗

BENGUELA (Angola) – Le Nigeria est passĂ© samedi tout prĂšs d’un second revers consĂ©cutif dans les Éliminatoires Zone Afrique de la Coupe du Monde FIBA 2023, mais heureusement pour lui, Jordan Ogundiran et Chris Obekpa sont venus Ă  la rescousse pour sauver les anciens champions d’Afrique.

Un jour aprĂšs la dĂ©faite concĂ©dĂ©e contre le Cap-Vert en ouverture du Groupe A, le Nigeria a semblĂ© bien mal en point pour la plupart du match l’opposant au Mali, les Maliens ayant mĂȘme comptĂ© un avantage de 12 points Ă  un moment donnĂ© de la rencontre.

Le coach du Nigeria a dĂ©clarĂ© quant Ă  lui que son Ă©quipe n’a jamais paniquĂ©, consciente du prestige de sa sĂ©lection nationale qu’elle se doit de protĂ©ger.

Ogundiran et Cie ont apparemment partagĂ© l’avis de Nwosu, puisque dans les moments cruciaux de la partie, ils ont su Ă©lever leur niveau de jeu pour finalement s’imposer 72-70.

Ogundiran, qui a manquĂ© le premier match et qui n’a pu rejoindre sa sĂ©lection que quelques heures avant le coup d’envoi, a rĂ©ussi un 5-sur-10 aux tirs pour terminer avec 19 points en sortie de banc.

Ike Diogu, qui a joué pendant 36:49 minutes, a transformé 4 de ses 6 tentatives de tirs primés, terminant lui aussi avec 19 points, et Ben Uzoh a quant à lui scoré 11 points et délivré 7 assists.

Ibrahima Sidibe a converti 8 de ses 11 tirs pour finir meilleur marqueur du Mali avec 17 points. Le Mali (1-1) affrontera le Cap-Vert dimanche.

LE TOURNANT : Jordan Ogundiran a rĂ©alisĂ© une action Ă  4 points Ă  38 secondes de la fin qui a permis au Nigeria de prendre les devants (72-70). Le Mali a pris un temps-mort et a choisi d’aller au bout de la possession suivante. N’faly KanoutĂ© a alors pĂ©nĂ©trĂ© [peut-ĂȘtre dans l’espoir d’ĂȘtre victime d’une faute], mais Chris Obekpa a contrĂ© sa tentative de tir. 

L’HOMME DU MATCH : Il ne fait aucun doute que les efforts conjuguĂ©s d’Ogundiran et d’Obekpa ont Ă©tĂ© dĂ©terminants et que c’est grĂące Ă  eux que le Nigeria a pu Ă©viter une seconde dĂ©faite de suite. Il faut toutefois noter que sans l’expĂ©rience et le leadership d’Ike Diogu, ce succĂšs n’aurait pas Ă©tĂ© possible pour les « D’Tigers ».

LE CHIFFRE : Le Mali a Ă©tĂ© plutĂŽt bon aux tirs (taux de rĂ©ussite de 41.5 %), mais son 10-sur-17 aux lancers francs a pesĂ© lourd sur l’issue de la partie.

Avec en plus un maigre 6-sur-25 Ă  trois points, et son habituel meilleur marqueur Ibrahim Djambo limitĂ© Ă  seulement 5 points en 30:18 minutes de jeu, le Mali ne pouvait pas s’imposer.

À RETENIR : Une dĂ©faite contre le Mali aurait Ă©tĂ© un signal d’alarme retentissant pour le Nigeria, car il aurait signifiĂ© un quatriĂšme revers consĂ©cutif depuis le FIBA AfroBasket 2021. Mais les protĂ©gĂ©s de Julius Nwosu ont eu les nerfs solides en fin de match pour conserver leurs chances de qualification pour la Coupe du Monde FIBA 2023.

ILS ONT DIT : « Notre plan est de rester concentrĂ© et de bien nous prĂ©parer pour la suite des Éliminatoires Zone Afrique. [Au sujet de sa premiĂšre victoire Ă  la tĂȘte du Nigeria] : C’est un sentiment formidable. » – Julius Nwosu, coach du Nigeria

« C’est un privilĂšge d’Ă©voluer Ă  ses cĂŽtĂ©s [Ike Diogu]. Il est respectĂ© partout sur le continent et avec Ben [Uzoh], ils savent vraiment bien accueillir les nouveaux. » – Jordan Ogundiran, arriĂšre du Nigeria

Ibrahima Lamine Sidibe

« C’est toujours dur de perdre comme ça. Je suis fier de mes coĂ©quipiers. Je ne veux blĂąmer personne, mais je pense que nous leur avons offert la victoire. Nous avions pourtant le contrĂŽle du match, mais nous avons mal gĂ©rĂ© la fin. Le Nigeria a bien jouĂ©. Il possĂšde une belle Ă©quipe et je la respecte. » – Ibrahima Lamine Sidibe, arriĂšre du Mali


FIBA

Facebook Comments

Click to comment

Laisser un commentaire

Les plus populaires

To Top