Diaspora

NF1 : Douche froide pour Ramata et les Pinkies contre La Glacière

Comme un bac à glaçons qui a du mal à prendre dans un freezer débranché, c’est doucement que attaque son match dans la chaleur du Cosec correctement rempli. Pendant ce temps là, n’ayant pas froid aux yeux, Ramata Diakité aligne les points, et le s’en retrouve avec 8 d’avance au bout de cinq minutes.

Ne perdant pas son sang-froid, la Glacerie revient peu à peu au contact en dominant le rebond. De quoi donner quelques frissons. Chaude comme une baraque à frites normandes, La Glacerie marque à trois points, alors que Laure Belleville, blessée, attend qu’on lui apporte de la glace (comme quoi…) afin de soulager sa douleur. Matthieu, le coach du Cbbs, en profite pour faire entrer de la fraîcheur, Eva Brénot et Alizé Pélopidas, qui essaieront de battre le fer tant qu’il est chaud.

Avec 10 points de retard, à la dix huitième minute, le Cbbs prend un coup de chaud, et rentre au vestiaire avec 8 points de retard.

A leur retour, les Pinkies ne restent pas de glace et courent après le score, devant un public frileux. En quelques minutes, les filles en rose reviennent à – 3,  devant un public désormais chaud comme la braise. Malgré cette assemblée chaleureuse, ça ne suffit pas, et le Cbbs s’incline froidement de 6 points. (67-61)

Au final, le Cbbs fait grise mine alors que la Glace rit.

Duels des scoreuses: Laure Belleville (Cbbs) 17 points et Katrin Chiemeka (La Glacerie) 15 points.

Prochain match le 5 novembre contre Villeurbanne

Rémy Mathuriau (macon-infos.com)

Facebook Comments

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top