Diaspora

N1F : une passe de trois bien méritée pour Kouta et Thouars Basket


Thouars – Sceaux : 70-60 Après deux succès sur leurs deux dernières sorties, les Thouarsaises se sont de nouveau imposées samedi soir à la maison.


Au terme d’un match accroché, Thouars s’est imposé, avec la manière, face à une rugueuse équipe de Sceaux. Dès l’entame, les deux formations jouaient avec une grosse intensité. Avec deux défenses tout terrain à la suite des paniers, le rythme de la rencontre était très élevé. D’un côté, la capitaine emmenait ses coéquipières devant leur public et de l’autre, une excellente Hannah Sunley qui inscrivait six points en seulement sept minutes.

Un début de match spectaculaire donc, qui voyait les deux formations en vue offensivement. Au bout de six minutes de jeu, Sceaux menait d’un petit point, sur le score de 16-15. Jean-Baptiste Dieulangard prenait alors son premier temps-mort. Avec une meilleure défense sur la fin du premier quart, les Deux-Sévriennes parvenaient à passer devant au bout des dix premières minutes (21-19).

Une défense tout- terrain injouableLe deuxième acte repartait sur les mêmes bases. Néanmoins, les locales se montraient trop maladroites face au panier, comme cette série incroyable de quatre tirs ratés (12e). En l’espace de quatre minutes, les Thoursaises n’inscrivaient pas le moindre point malgré neuf shoots tentés. Le coach deux-sévrien était obligé de demander son deuxième temps-mort de la partie. Une nouvelle fois, la petite pause de 60 secondes faisait du bien aux troupes. À la mi-temps, Thouars menait 37-34 grâce à un tir au buzzer de Mahouchiza.

Lire Aussi //   REVUE HEBDOMADAIRE DES JOUEUSES MALIENNES, ACTUELLEMENT À L’ÉTRANGER

Au retour des vestiaires, les filles de Jean-Baptiste Dieulangard retrouvaient leur efficacité en attaque. Un cinglant 7-0 lançait parfaitement la deuxième mi-temps des Deux-Sévriennes. En difficultés offensivement, les visiteuses s’en remettaient à une bonne présence au rebond pour rester dans le coup. Au bout d’une demi-heure de jeu, Thouars menait 50-45.

Le dernier quart ne laissait que très peu d’espoir aux joueuses de l’ASAS, étouffées par les Thouarsaises, parfaitement dans leur rencontre. Sous l’impulsion d’une excellente défense tout terrain, les locales ne laissaient pas d’espace à leurs adversaires qui s’en remettaient à quelques tirs lointains. La sanction était sans appel, et les filles de Jean-Baptiste Dieulangard s’imposaient 70-60. Une grosse performance et une troisième victoire consécutive.


La Nouvelle République


 

Facebook Comments

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top