Diaspora

LFB, J1 : Astan Dabo et Tarbes craquent sur la fin contre Lyon de Djéné

Pour son retour en Ligue féminine, le est «tombé en panne» dans les cinq dernières minutes, à court de rotations pour tenir la distance dans les tirs mais aussi la lucidité…

Des Tarbaises qui démarraient pied au plancher cette rencontre, et même si, côté lyonnais, Guzman, Diawarra et Plust répondaient, le quatuor Gruszczynski-Konteh-Christmann-Marisy, bien aidé sous les cercles , donnaient déjà l’avantage aux Tarbaises. Diallo et Niamke tentaient bien de répondre, mais dans ces premières dix minutes, Konteh, Christmann et maintenant Carlier derrière l’arc faisaient mal à des Lyonnaises qui en perdaient leur basket. Tant et si bien qu’après dix minutes, sur un dernier tir de Marizy, le TGB menait de 11 unités (25-14).

François Gomez était entré dans ses rotations, histoire de faire souffler tour à tour Christmann, puis Dabo, chose dont profitait Diallo, puis Diawarra, pour revenir faire des misères aux Tarbaises sous les panneaux. Et avec Fouasseau, les Lyonnaises grappillaient les mètres pour revenir à trois petits points (36-33).

Un TGB en panne dans les rotations

Alors, de retour des vestiaires, les Tarbaises accéléraient à nouveau par le trio Christmann-Gruszczynski-Konteh, pour posséder jusqu’à 14 unités (51-37, 26e). Un avantage qui allait fondre comme neige au soleil, par une Djene Diawarra devenue désormais souveraine dans la peinture. Et à l’attaque du dernier quart, le TGB ne comptait plus que 4 points d’avance (57-53).

Guzman au lancer, puis Plust à longue distance mettaient les équipes dos à dos. On se lançait alors dans un mano a mano, mais au fil des minutes, Lyon récupérait des ballons importants pour les bonifier de l’autre côté du terrain. De 65-65, le duo Diallo-Diawarra permettait à Lyon de prendre désormais 6 unités, et maintenant 8 sur un nouveau tir de Plust. Un avantage que le TGB n’arrivait pas à reprendre, laissant sur le parquet de Carpentier à la fois des rebonds, mais surtout un premier match «à domicile» (67-73) à des Lyonnaises qui n’en demandaient pas tant… Une bien mauvaise affaire !


Tarbes 67-Lyon 73

QT : 25-14, 11-19, 21-20, 10-20. Arbitres : Marion Ortis, Aurélie Vidot.

POUR TGB : 28 tirs réussis sur 61 (dont 2 sur 16 à 3 points) ; 9 lancers francs réussis sur 16 ; 35 rebonds ; 11 passes décisives ; 12 balles perdues ; 4 interceptions ; 1 contre ; 16 fautes personnelles.

Les points : Marizy (9), Gruszczynski (9), Konteh (20), Christmann (17), Dabo (7), puis Boyd (2), Beaubrun (-), Carlier (3), Trasi (-), Nadjar (-). entraîneur : François Gomez

POUR LYON : 28 tirs réussis sur 61 (dont 4 sur 16 à 3 points) ; 13 lancers francs réussis sur 19 ; 37 rebonds ; 19 passes décisives ; 8 balles perdues ; 10 interceptions ; 1 contre ; 15 fautes personnelles.

Les points : Fouasseau (7), Plust (12), Diawara (16), Guzman (5), Ervin (6), puis Niamke (11), Legrand (-), Herminjard (0), Diallo (16). entraîneur : Étienne Faye.

Facebook Comments

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top