JO 2016

L’Espagne obtient sa troisième demi-finale de rang, après avoir crucifié la France

RIO DE JANEIRO (Jeux Olympiques Rio 2016) – L’Espagne s’est qualifiée pour les demi-finales du Tournoi olympique de basketball pour la troisième fois consécutive après avoir maîtrisé son sujet face à la France lors du deuxième quart de finale de mercredi. La Roja a battu les Bleus 92-67.

Les champions d’Europe restent en course pour réitérer leur performance de Beijing en 2008 et de Londres il y a quatre ans, lorsqu’ils avaient accédé à la finale olympique. Ils affronteront le vainqueur du quart de finale entre le champion en titre, les Etats-Unis, et l’Argentine lors de la demi-finale de vendredi.

Les Espagnols ont rapidement mené 15-8 pour ne jamais quitter le devant de la scène, alors que les Bleus n’ont pas réussi pas à les contenir des deux côtés du terrain.

L’Espagnol Nikola Mirotic a inscrit un 4 sur 6 à trois points pour une performance de 16 points en première mi-temps. Il a marqué les sept premiers points de son équipe dans le troisième quart temps pour accroître l’avance à 50-33. Et cela a réduit à néant l’espoir de la France de revenir dans la rencontre.

Tournant du match : Willy Hernangomez est sorti du banc pour inscrire les six premiers points de l’Espagne dans le deuxième quart temps, pour permettre à son équipe d’accroître son avance, en passant d’un 19-16 à 25-17. Son coéquipier Felipe Reyes a alors marqué ses lancers pour le premier avantage de 10 points, 27-17. Quand les joueurs du cinq majeur, Ricky Rubio, Mirotic et Pau Gasol sont revenus aux affaires sur le parquet pour terminer la première mi-temps, ils ont fait en sorte de maintenir cet écart et même de l’accroître petit à petit.  

La stat : L’Espagne a très bien shooté à deux points. Elle a terminé la première mi-temps sur un 10 sur 14 (71 %), 17 sur 25 (68 %) à la fin du troisième quart temps et 25 sur 39 (64 %) sur la rencontre.

Héros du match : Mirotic et Hernangomez ont été inarrêtables au scoring, la France n’a jamais réussi à les contenir. Mirotic termine la rencontre avec la meilleure marque de 23 points à 9 sur 15, dont un 5 sur 8 derrière l’arc. Hernangomez est sorti du banc pour distiller 16 points en 17 minutes.

En bref : Après avoir perdu ses deux premiers matchs de la compétition, tous les voyants semblent être au vert côté espagnol après quatre victoires de rang, toutes par un fort écart. Concernant la France, ce scénario rappelle les Jeux de Londres en 2012 quand les Bleus avaient perdu au même niveau de la compétition. Mais la rencontre avait été alors beaucoup plus indécise. Cette défaite conclut la carrière internationale de Tony Parker, Florent Pietrus et Mickael Gelabale, qui ont annoncé leur intention de prendre leur retraite en équipe nationale après les Jeux Olympiques.

FIBA

Facebook Comments

Click to comment

Laisser un commentaire

To Top