NBA

Les Warriors calmés d’entrée, LeBron James impérial : ce qu’il faut retenir de la nuit NBA

L’impressionnante armada de Golden State a encore besoin de rodage. Mardi soir, les Spurs ont donné une leçon à Stephen Curry et Kevin Durant (129-100). ont rappelé qu’ils sont bien les champions en titre en disposant facilement des Knicks (117-88).

Le match : écrase (129-100)

Ce n’était pas franchement ce que les dirigeants des Warriors avaient en tête en faisant venir Kevin Durant. Devant une salle vidée d’une bonne partie de son public à 4 minutes de la fin, San Antonio a dominé son sujet dans un des matchs les plus attendus de l’histoire de la saison régulière.

Portés par Kawhi Leonard (35 pts, 5 rbds, 5 int), auteur de son record de points en carrière, et le remplaçant Jonathon Simmons (20 pts), les visiteurs ont remporté chaque quart-temps, en creusant l’écart de manière impitoyable. Dominateurs au rebond (54 à 35), plus équilibrés en attaque et plus adroits (7/33 de loin pour les Warriors), les hommes de Gregg Popovich ont mené de 18 points (64-46) dès la pause, avant de conforter cette avance au fil des minutes, notamment grâce à un Tony Parker (9 pts, 4 pds) serein à la mène.

ap_oshark_spurs_warriors

Les Warriors ont ressemblé à ce qu’ils sont : une équipe qui doit intégrer un nouveau joueur majeur. Kevin Durant (27 pts, 10, 4 pds) a fait le boulot sur le plan statistique, mais Golden State n’a pas affiché la même fluidité que par le passé. C’était brouillon, et les lacunes redoutées à l’intérieur ont également été mises en évidence. Il n’y a pas le feu pour Golden State, mais il y a du travail.

Le joueur : (19 pts, 11 pts, 14 pds) est toujours le King

lebron-james-2

Premiers en piste au début de la nuit, les Cavaliers ont bien digéré l’été. Auteur d’un triple-double, LeBron James a mené ses coéquipiers vers un succès très facile sur les Knicks (117-88). Tout ça sans oublier de faire le spectacle.

La stat : 39

Attention, est déjà chaud ! Auteur de 39 points lors de la victoire des Blazers sur le Jazz (113-104), le meneur de Portland a réussi la plus grosse sortie de cette première nuit de la saison. Ajoutez à cela 9 rebonds et 6 passes, et cela donne déjà un candidat sérieux au titre de .

Le Français : Gobert fait ses stats (12 pts, 14 rbds, 2 contres)

Son équipe n’a pas gagné, et il a parfois été battu par les stars des Blazers, mais Rudy Gobert a tout de même répondu présent pour le Jazz. Auteur de 12 points, le géant a surtout capté 14 rebonds et repoussé 2 ballons. De quoi rappeler qu’il sera bien l’encrage défensif de sa franchise tout au long de l’année.

Lire Aussi //   Hamane Niang annnonce sa candidature à la présidence de FIBA

 

L’action : Curry scotché !

stephen-curry-is-surprisingly-underpaid-he-signed-a-four-year-44-million-contract-extension-in-2012-and-now-makes-12-million-per-year-he-could-triple-that-when-he-becomes-a-free-agent-in-2017

Comme un symbole de la nuit, la superstar Stephen Curry est la victime d’un contre énorme du soldat Jonathon Simmons.

L’image : les Cavaliers ont reçu leur bague

Tous les scores de la nuit

Cavaliers – Knicks : 117-88
Blazers – Jazz : 113-104
Warriors – Spurs : 100-129

Enregistrer

Enregistrer

Facebook Comments

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top