Playoffs

Finales Playoffs : Djoliba AC et USFAS sacrés champions 2018 !


Le Djoliba  et l’UFAS poursuivent leur domination sur le malien. Les deux clubs ont une fois de plus gardé leurs titres de champion acquis la saison passée.


En venant à bout du Stade et de l’, le Djoliba et le Stade, s’étaient ouvert les portes des finales comptant pour la 5e journée des playoffs.

L’indétrônable !

Le Djoliba s’est offert le lors du 4e match des playoffs dames, mercredi (69-65). Ainsi, tout devaitse jouer lors du game 5 face aux blancs de Bamako.

Après une pause de  trois jours les rouges partait légèrement handicapés avec la perte de leur meneuse Fanta Koné. La joueuse participe présentement à la coupe du monde U17 en Biélorussie avec l’équipe nationale du Mali. C’est devant un public assez nombreux que s’est joué la finale de dimanche. Les rouges ont vite pris la température du match remportant la première partie du match 13-15. Mais à la fin de la seconde partie, ce sont bien les filles du Stade qui sont légèrement devant avec 2 points (34-32).

Le retour de pause est très compliqué pour les deux équipes qui sont au coude à coude.  Au terme de ce troisième quart-temps, le score est  de 53-53. Le Djoliba va profiter des nombreuses pertes de balles des filles du Stade pour passer devant dans dernière partie du match. Porté par Djénéba Ndiaye (29pts), très en forme sur les tirs extérieurs, les rouges vont s’imposer 60-72. Ainsi les rouges remportent pour la seconde fois de suite le national féminine nouvelle formule.

De part et d’autre, les joueuses rappelées en renfort à l’image de Fanta Charle Guindo (5pts), Adam Coulibaly (13pts) côté Djoliba, Mariam Alou Coulibaly (11pts)  et Kankou Coulibaly (16pts) côté Stade ont tenu leur rôle et relever le niveau des playoffs de cette année.

Lire Aussi //   Ligue 1 Orange (M) , J4 : L’USFAS se débarrasse d'Attar club et grimpe à la seconde place

L’USFAS, leader incontestée du basket !

L’équipe des militaires a été confrontée à une équipe du Stade très joueuse.  L’adversaire du jour n’a rien lâcher jusqu’au terme de la partie. c’est l’USFAS qui mène la danse dès le premier quart temps (13-9). Les militaires partent à la pause avec une avance de 9 points (33-24).

Le troisième quart temps est plus disputé. Le Stade ne veut pas se laisser faire et revient à 4 longueurs des militaires 44-40. Les deux équipes rehaussent un peu plus le jeu dans la dernière partie. Le Stade passe devant  à quelques minute de la fin du matche (55-56). Temps mort des militaires, qui par la suite ont l’énergie de repasser devant remporter le match (60-57).

L’international Mamadou Keita (25pts), a été précieux dans la victoire de son équipe. Côté Stadistes, les 17pts de Abdourahamane Maiga, autre international, n’ont pas suffit pour renverser la tendance.

 


La rédaction


 

Facebook Comments

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top