Interviews & portraits

Salamatou Maïga a tiré sa révérence

Temps de lecture : 1 mn 🕗

L’ancienne internationale malienne Salamatou MaĂŻga est dĂ©cĂ©dĂ©e ce 23 dĂ©cembre 2014 Ă  Paris (France). “Sala” comme elle est affectueusement appelĂ©e, est nĂ©e le 13 octobre 1952 Ă  Niamey au Niger.

TrĂšs jeune s’est adonnĂ©e Ă  la pratique du basketball. Ses performances en club l’ont rapidement rĂ©vĂ©lĂ©e au grand public. DĂšs l’ñge de 15ans, Salamatou MaĂŻga intĂšgre l’équipe nationale fĂ©minine du Mali.

Il y restera jusqu’en 1980. Elle a participĂ© Ă  plusieurs compĂ©titions internationales notamment le championnat d’Afrique des Nations 1976 Ă  Dakar et Ă  plusieurs tournois de la zone 2 de l’AFABA.

AprÚs sa carriÚre de joueuse, Salamatou Maïga a occupé plusieurs postes de responsabilité  dans son pays.
AffectĂ© au MinistĂšre Malien de la Jeunesse et des Sports, elle  a Ă©tĂ© nommĂ©e Administrateur de l’Action Sociale. Membre du comitĂ© National olympique, madame MaĂŻga a Ă©tĂ© chef de mission lors des Jeux Olympiques d’Atlanta (USA) en 1996.
Puis prĂ©sidente de l’Association des Femmes Maliennes pour la Promotion du Sport FĂ©minin. Elle a Ă©tĂ© Ă©galement Directrice Technique du club de basketball DJOLIBA AC de Bamako. Devenue commissaire Technique, Madame MaĂŻga a officiĂ© lors des Jeux Olympiques d’AthĂšnes en 2004.

En 1998, Madame MaĂŻga est Ă©lue membre du Bureau Central de l’AFABA devenue FIBA Afrique.  La mĂȘme annĂ©e, elle intĂšgre le bureau central de la FIBA oĂč elle a siĂ©gĂ© durant seize annĂ©es qui lui ont valu une distinction de l’instance mondiale de gestion du basketball lors du dernier congrĂšs tenu les 28 et 29 AoĂ»t 2014 Ă  SĂ©ville en Espagne.

L’ancienne SecrĂ©taire GĂ©nĂ©rale de la FĂ©dĂ©ration Malienne de Basketball a Ă©tĂ© Ă©lu PrĂ©sidente du Conseil juridique de FIBA Afrique lors du seiziĂšme congrĂšs de FIBA Afrique tenu Ă  Madagascar les 31 juillet et 1er AoĂ»t 2014. Toute la famille du basketball africain et mondial prĂ©sente ses sincĂšres condolĂ©ances Ă  la famille Ă©plorĂ©e.

Facebook Comments

Click to comment

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top