NBA

NBA : coup de fatigue pour les cadors, avant la pause du All Star Game

Le meneur des Houston Rockets James Harden face aux Phoenix Suns en NBA, le 4 février 2019 à Phoenix I Getty/AFP/Archives / Christian Petersen

La traditionnelle pause du All Star Game va faire du bien à Houston et Golden State : leurs stars ont pourtant affolé les statistiques mercredi, mais les Rockets et les Warriors ont craqué en fin de match pour s’incliner respectivement à Minnesota (121-111) et Portland (129-107).

De vendredi à mercredi prochain, comme chaque année en février, la fait relâche et les joueurs vont avoir jusqu’à une semaine de repos, très appréciée à ce stade d’une saison éprouvante.

All Star Game à Charlotte dimanche oblige, les meilleurs joueurs vont, eux, devoir se contenter d’un ou deux jours sans , mais, en tête, ils ne boudent pas leur plaisir.

“Cela va nous faire du bien”, a insisté le meneur de Houston, qui joue depuis plusieurs matches déjà avec une épaule gauche endolorie.

“The Beard” a encore frappé les esprits contre Minnesota avec ses 42 points.

Pour le 31e match de suite, il a marqué plus de 30 points, ce qui lui a permis d’égaler la deuxième plus longue série du genre de l’histoire réalisée au début des années 1960. Le (meilleur joueur) en titre a pour la 22e fois cette saison marqué plus de 40 points et a imité Michael Jordan, le dernier avec une telle statistique, en 1989-90.

Seul problème pour Harden et Houston, ils ont craqué en fin de match et se sont inclinés sur le parquet de Minnesota, ce qui les laisse à la 5e place de la conférence Ouest (33 v-24 d).

Steve Kerr exclu

“Le souci, c’est qu’on s’est encore endormi en 3e période. On a encore permis à nos adversaires de revenir”, a regretté Harden qui tourne à une moyenne impressionnante de 40 points sur ses 34 derniers matches.

“Il y a des moments dans nos matches où on ne joue pas assez +dur+”, a renchéri son entraîneur Mike d’Antoni qui attend avec impatience le retour après la pause de Clint Capela, blessé au pouce droit le 13 janvier.

L’implosion de Golden State a encore été plus spectaculaire.

Les double champions NBA en titre, qui restaient sur cinq victoires, menaient d’un point (95-94) en débutant le 4e quart-temps, mais ils n’en n’ont marqué que douze dans une 4e période catastrophique où ils ont perdu complétement pied.

L’entraîneur des Golden State Warriors Steve Kerr donne des instructions lors du match NBA contre les Phoenix Suns, le 8 février 2019 à Phoenix I Getty/AFP/Archives / Christian Petersen

 

Stephen Curry et Kevin Durant ont inscrit chacun 32 points, mais aucun en dernière période. Leur entraîneur Steve Kerr est sorti de ses gonds après une énième décision arbitrale controversée dans un match houleux et a été exclu pour la deuxième fois de sa carrière d’entraîneur.

“J’étais frustré, d’autant que nos joueurs se battaient dans des conditions difficiles, il nous manquait trois joueurs, c’était notre 3e match en quatre jours”, a expliqué le coach des leaders de la conférence Ouest (41 v-16 d).

Thomas de retour

Giannis Antetokounmpo (c) des Milwaukee Bucks à la lutte avec Zach LaVine (g) des Chicago Bulls, en NBA, le 11 février 2019 à Chicago I Getty/AFP/Archives / JONATHAN DANIEL

Antetokounmpo et Milwaukee sont, eux, partis en vacances l’esprit libéré et avec le meilleur bilan de NBA (43 v-14 d). Ils ont stoppé (106-97) Indiana dans sa salle qui restait pourtant sur quatre victoires de suite.

Antetokounmpo, 24 ans, a fini la rencontre avec 33 points, 19 rebonds et 11 passes décisives, soit son cinquième “triple double” de la saison (3 catégories de statistiques à dix unités et plus), le 14e depuis ses débuts en NBA.

Le phénomène grec qui est l’un des deux capitaines pour le All Star Game dimanche, a dépassé pour la 13e fois cette saison les seuils des 25 points, 15 rebonds et 5 passes décisives, une première depuis 1976/77.

Pascal Siakam ne participera pas au All Star Game, mais il enchaîne les matches de haute volée. Le pivot camerounais de Toronto a encore amélioré son record personnel avec 44 points face à Washington (129-120) pour la sixième victoire consécutive de son équipe, 2e à l’Est (43 v-16 d).

Isaiah Thomas des Denver Nuggets face aux Sacramento Kings en NBA, le 13 février 2019 à Denver I Getty/AFP / MATTHEW STOCKMAN

 

Enfin, Isaiah Thomas a fait son retour après onze mois d’absence et ses débuts sous le maillot de Denver.

L’ancien meneur de Boston, opéré en mars 2018 de la hanche droite pour la deuxième fois en deux ans, a marqué huit points en 13 minutes de jeu lors de la victoire des Nuggets face à Sacramento (120-118).

Résultats du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) après les matches disputés mercredi :

Minnesota – Houston 121 – 111
Portland – Golden State 129 – 107
LA Clippers – Phoenix 134 – 107
Dallas – Miami 101 – 112
Boston – Detroit 118 – 110
New York – Philadelphie 111 – 126
Toronto – Washington 129 – 120
Denver – Sacramento 120 – 118
Chicago – Memphis 122 – 110
Cleveland – Brooklyn 139 – 148 a.p.
Indiana – Milwaukee 97 – 106

par AFP


 

Facebook Comments

Click to comment

Leave a Reply

Les plus lus

To Top