Playoffs

Les Scorpions du RĂ©al champions du Mali (H).

Temps de lecture : 1 mn đź•—

Les Réalistes ont dû attendre la 5è et dernière journée des Play off pour venir à bout du Centre Bintou Dembélé de Koulikoro.

Le championnat national a connu son épilogue lundi avec le sacre du Réal Messieurs face au Centre Bintou Dembélé de Koulikoro (CBD) battu 3-2 au terme des Play off. A l’issue de la quatrième journée, les deux formations étaient à égalité deux victoires chacune et il a fallu attendre la 5è et dernière journée des débats pour voir le Réal mettre fin à la farouche résistance des Centristes de Koulikoro.

La bataille a donc été rude des deux côtés et le championnat national 2014-2015 restera comme l’un des plus disputés de l’histoire de la compétition. Le mérite en revient aux deux protagonistes du tableau masculin, surtout aux Centristes de Koulikoro qui ont joué totalement décomplexés et qui sont passés tout près d’un exploit historique. Qui aurait imaginé que cette modeste formation de l’intérieur pouvait tenir la dragée haute au Réal sacré plusieurs fois champion du Mali et dont l’effectif regorge de joueurs qui n’ont plus rien à prouver au plan national ?

coinpayu

Pour l’ultime journĂ©e des Play off, le RĂ©al a eu la maĂ®trise du jeu pendant presque toute la rencontre. Sous la houlette de son meilleur joueur, Mohamed Diallo (auteur de 25 points), le RĂ©al a affichĂ© ses ambitions dès le quart temps initial remportĂ© 20-10, soit 10 points d’écart.

Mais au début du deuxième quart temps, le technicien Zoumana Coulibaly et son équipe voient leur avance s’effondrer comme un château de cartes. Le CBD prendra même l’avantage suite à un tir primé de Fousseyni Kanté (25-20 pour les Centristes).

Comme au premier quart temps, le Réal connaîtra un début de 2è quart temps difficile. Mais en fin de partie, les multiples champions retrouveront leur jeu et c’est fort logiquement qu’ils feront la jonction au tableau d’affichage avant la mi-temps (32-32).

Galvanisé par ce retour en force le Réal ne lâchera pas prise à la reprise. Au contraire, les protégés de Zoumana Coulibaly accentuent la pression sur leurs adversaires qui s’inclinent 53-45 au troisième quart temps (53-45).

La voie du sacre était ouverte pour les Scorpions et rien ne pouvait plus leur arriver. Certes, le CBD réussira à réduire l’écart (60-56), mais en l’absence de leur homme à tout faire Bassékou Diallo «Binké» aux Jeux africains avec la sélection nationale, la mission était quasi impossible pour les Centristes.

Le Réal remporte ainsi le titre suprême de la saison et comme le Djoliba Dames, l’équipe vise désormais le doublé coupe-championnat.

Source Essor.

Facebook Comments

coinpayu
Click to comment

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top