NBA

Les Clippers battent les Lakers dans le derby de LA, Milwaukee finit premier à l’Est

7783e

Temps de lecture : 1 mn 🕗

Le derby de Los Angeles a vu la victoire des Clippers sur (125-118), mercredi en NBA. Milwaukee, vainqueur de Chicago (105-92) a terminé en tête de la conférence Est. Boston sera deuxième. Spectaculaires succès de New Orleans et New York.

Le match : les Clippers vainqueurs des Lakers

Les deux équipes de Los Angeles, Clippers et Lakers, croisaient le fer, mercredi en saison régulière de NBA. Les premiers nommés tiennent une des deux dernières places restantes directement qualificatives pour les play-offs en conférence Ouest. Et les seconds sont en quête d'un de ces deux tickets. Mais ce sont les Clippers qui se sont imposés (125-118), après avoir mené quasiment tout du long et compté 24 points d'avance (76-52, 25e). Norman Powell (27 points) et Kawhi Leonard (25 pts) ont été les plus en vue chez les Clippers. Nicolas Batum a inscrit cinq points. Du côté des Lakers, a marqué 33 pts (13/20 au shoot dont 4/6 à trois points).

L'équipe : Milwaukee n°1 de la saison

En battant Chicago (105-92), les Milwaukee Bucks se sont assuré la première place de la conférence Est et le meilleur bilan de la saison régulière. Ils comptent pour l'instant 58 victoires contre 22 défaites. Les Bucks ont gagné mercredi, sans , laissé au repos, et en ayant perdu Khris Middleton au bout de huit minutes, touché au genou droit. Portis (27 pts), Lopez (26) et Holiday (20 pts, 15 rebonds) ont porté Milwaukee. Victorieux de Toronto (97-93), avec 29 points de Malcolm Brogdon et 25 de Jaylen Brown, les Boston Celtics sont, eux, sûrs, de finir à la deuxième place de la conférence Est.

La perf : New Orleans remonte 19 points à Memphis

Les New Orleans Pelicans se sont imposés face à Memphis (138-131 a.p.), après avoir réussi à combler un retard de 19 points (69-50, 22e). Et, grâce à ce succès, la franchise de Louisiane s'est assuré, au minimum, une place pour le play-in. Mais New Orleans a aussi gâché une avance de six points à 11 secondes du buzzer (124-118). Memphis a su arracher la prolongation, sur un shoot à trois points de Dillon Brooks puis des lancers francs de Desmond Bane et Jaren Jackson. ont cependant dominé la prolongation, en plantant d'entrée un 12-0. Trois joueurs de New Orleans ont marqué plus de 30 points : Jones (35), McCollum (31) et Murphy (30). C'est une première pour cette franchise. Du côté des Grizzlies, Jackson a marqué 40 pts.

La stat : New York 44 ans après

Les New York se sont imposés chez les Pacers (138-129), avec également trois joueurs à plus de 30 points : 39 pour Immanuel Quickley, 36 pour Quentin Grimes et 32 pour Obi Toppin. Une telle perf' au sein des Knicks n'était plus arrivée depuis… 44 ans. Le 24 mars 1979, lors d'une défaite en double prolongation contre Chicago, Earl Monroe (légende de New York, deux fois champion NBA et élu au Hall of Fame), Ray Williams et Toby Knight avaient eux aussi réussi un tel triplé. Evan Fournier a joué 11 minutes avec un 0/3 au shoot. Chez les Indiana Pacers, huit joueurs ont marqué au moins dix points (avec un pic à 19 pts pour Jalen Smith).

Brooklyn et Atlanta victorieux

Avec 26 points de Mikal Bridges, les Brooklyn Nets ont gagné à Detroit (123-108). Les Pistons ont ainsi enchaîné une 11e défaite d'affilée. Killian Hayes a inscrit quatre points, pris autant de rebonds et délivré six passes. Portés par Trae Young (25 points et 16 passes décisives), les Atlanta Hawks ont dominé les Washington Wizards (134-116).
Facebook Comments
coinpayu
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top