NM2

Le Calais Basket reprend des couleurs

Djambo

Temps de lecture : 1 mn 🕗


Après une 1ère période très médiocre, Calais s’est sublimé pour retrouver le chemin de la victoire.


En ce début de match Calais est crispé et rate déjà des points faciles notamment sous les paniers. De son côté, Rennes prend l’avantage par Djurasovic qui ajuste à trois points. Les locaux retrouvent leurs vieux démons et laissent Rennes, qui n’est pas transcendant, prendre l’avantage après 5 minutes (4-9). Calais n’y est pas et semble avoir laissé son basket aux vestiaires. Les ratés, maladresses en tout genre se multiplient. Aubaine que les bretons saisissent aussitôt pour virer en tête après 10 minutes (10-14)

Le second acte commence mieux pour Calais qui égalise par Solle, après que Séquélé ait montré la voie (14-14). À son tour, Rennes, qui fait bien tourner le jeu, pêche dans la finition, bien gêné par une défense locale plus agressive jusqu’à ce que Fontaine, le capitaine rennais, ne remette ses coéquipiers sur les bons rails.

Le rebond et les seconds ballons sont bretons et Calais s’enlise et à l’attitude d’une équipe en manque de confiance et qui n’ose pas. Malgré cela, les Maritimes restent à distance même si les défenses prennent largement le pas. C’est Djambo, sur le buzzer, qui permet à ses couleurs de limiter les dégâts (16-20 et 26-34)

À la pause le Calais basket accuse un déficit de 8 unités et une réaction est attendue. James trouve de suite le cercle mais Gautier réplique par un essai bonifié (2-3). Le Calais basket est revenu avec plus d’envie et de combativité et cela se vérifie sur le parquet.

Un Djambo omniprésent

Djambo, omniprésent, permet à Calais de prendre l’avantage (18-08 et 44-42) avant que Djurasovic n’égalise. Le set est échevelé et tour à tour, les adversaires passent devant. Calais montre un tout autre visage, monte dans les tours et empoche logiquement ce troisième set (30-23). L’ultime quart promet en intensité car le score est de 56-57.

Les adversaires se rendent coup pour coup James répondant à Sclear. Après trois minutes, le score est de parité (60-60) mais à Rennes, Djurasovic continue son récital. Les nerfs sont mis à rude épreuve et l’intensité continue de monter.

À cet instant, Calais réussit une nouvelle fois à égaliser par Henocq (70-70). À 7 secondes du terme, le score est de 71-70 et c’est Djambo, tout un symbole, qui donne la victoire à Calais.


nordlittoral.fr

 

Facebook Comments
coinpayu
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top