Autres Actu

Inter-ligues, J3 : La bonne opération des équipes de Bamako qui se relancent

Après leurs défaites successives contre le Centre Bintou Dembélé en dames et messieurs (57-53) et (58-51). L’As Réal de Bamako en dames et l’As Mandé en messieurs se sont ressaisies face à l’Union Sportive de Miangala (60-24) et au Tata de Sikasso (52-36).

L’As Mandé qui a débuté la rencontre très timidement devant une équipe sikassoise déterminée à arracher une seconde victoire dans le tournoi. Le Tata de Sikasso remporte le premier quart temps (14-11). L’As Mandé réagi bien dans le second quart temps, qu’elle finira par remporter (16-27).

Juste après la pause les joueurs du coach Moussa Sidibé monte en puissance et arrivent en enrayer presque la quasi-totalité des actions offensives du Tata de Sikasso. Les Mandeka creusent pour finir le 3e Qt à + 15 (25-40). Le dernier quart temps est toujours à l’avantage de l’AS Mandé Commune IV ne compte pas s’arrêter là et elle multiplie les offensives en plus de 15 paniers et s’impose à la fin du temps réglementaire (52-36) soit une différence de 16 points.

Le second match de la soirée a vue l’As Réal de Bamako affronter l’Union Sportive de Miangala.  Une rencontre dominée de bout en bout par les Noirs et Blancs de Bamako qui n’ont pas eu besoin de forcer le talent pour venir à bout de l’équipe de Koutiala.

Ce sont les joueuses de Koutiala qui donnent le ton en ouvrant le tableau des scores. Mais elle sont très rapidement dépassées dans le jeu par les filles du coach Sega Kanouté, qui vont largement mener au score (22-7). Le Second quart temps est terme, illustration du manque d’adresse de la part des équipes. Le score dans ce quart temps est faible 9-3. A la mi-temps, les scorpions sont loin devant (31-10).Consciente de l’importance du match, l’équipe de l’AS Réal met les bouchées doubles, créant ainsi de grosses difficultés à la défense de l’USM dans le 3e Qt. Au terme de ce quart temps l’écart est largement de +30 (47-17). Dans la dernière partie, Djétenin Koné et ses coéquipières ne vont rien lâcher, elle peuvent tranquillement dérouler pour passer à +36 (60-24).

Profitant de cette troisième journée, le président de la fédération malienne de basketball a offert des ballons, des tableaux et des marqueurs à chaque ligue régionale dans la logique d’un renforcement de capacités.

 


Envoyé Spécial Amadou Kouyaté

Facebook Comments

Click to comment

Leave a Reply

Les plus lus

To Top