Equipe du Mali FĂ©minine

HervĂ© Coudray n’est plus coach de l’EN dame

Temps de lecture : 1 mn 🕗

HervĂ© Coudray nommĂ© juste il y a quelques mois de cela et aprĂšs avoir dirigĂ© les deux oppositions du Mali contre la GuinĂ©e qualificatives pour les jeux africains, n’est plus le sĂ©lectionneur de l’équipe nationale fĂ©minine du Mali.

L’annonce a Ă©tĂ© faite hier par le prĂ©sident de la FĂ©dĂ©ration malienne de basket-ball (FMBB), Me Jean Claude SidibĂ© au cours d’une confĂ©rence de presse organisĂ©e au siĂšge de la fĂ©dĂ©ration. Selon Me Jean Claude SidibĂ©, il y a eu quatre points de dĂ©saccord entre le bureau fĂ©dĂ©ral et le technicien français.

coinpayu

Le premier point, prĂ©cisera-t-il, concerne la liste prĂ©sentĂ©e par HervĂ© Coudray pour la prĂ©paration de l’équipe nationale qui a Ă©tĂ© rejetĂ©e par la fĂ©dĂ©ration tout simplement parce que trois joueuses prĂ©sĂ©lectionnĂ©es dont l’ancienne capitaine HamchĂ©tou MaĂŻga ne sont plus en activitĂ©.

Le deuxiÚme point de désaccord est le retard de salaire.

Le troisiĂšme porte sur la modification du lieu du stage par le bureau fĂ©dĂ©ral. Le confĂ©rencier indiquera que «c’est suite Ă  la prĂ©paration de l’équipe nationale fĂ©minine U19 que le bureau a dĂ©cidĂ© de modifier le lieu du stage.
Dans un premier temps c’était la ville de Caen qui Ă©tait retenu pour un stage bloquĂ© d’un mois. Mais avec ce qui s’est passĂ© avec les U19 (problĂšme de matches amicaux dignes de ce nom, ndlr) nous lui avons proposĂ© un autre programme qui devait se dĂ©rouler en deux phases. La premiĂšre phase allait se dĂ©rouler en AlgĂ©rie avec en prime une compĂ©tition entre l’Égypte, l’AlgĂ©rie et le Mali, alors que la deuxiĂšme phase Ă©tait prĂ©vue Ă  Bamako avec un autre tournoi entre le Mali, la CĂŽte d’Ivoire et le SĂ©nĂ©gal. Coudray n’a pas acceptĂ© ce programme puisqu’il a un autre contrat avec l’équipe de Caen. Il voulait diriger les deux Ă©quipes ensemble une fois en France et c’est ce que nous avons vite compris», critique Me Jean Claude SidibĂ©.

Le quatriĂšme et dernier point est la non signature d’une convention envoyĂ©e par la FĂ©dĂ©ration française de basket-ball garantissant qu’HervĂ© Coudray doit donner la prioritĂ© aux clubs français qu’à l’équipe nationale du Mali. «La fĂ©dĂ©ration ne pouvait pas accepter que la prioritĂ© soit donnĂ©e aux clubs français plutĂŽt qu’à l’équipe nationale. On a Ă©tĂ© trĂšs clair sur ce point»

coinpayu

Finalement le bureau fĂ©dĂ©ral a dĂ©cidĂ© de confier la sĂ©lection Ă  Amara TraorĂ© ancien coach des U19 qui occupait le poste d’adjoint de Coudray. Il sera Ă©paulĂ© par Sidiya Oumarou et Boubacar Diallo «Sy» qui viennent de remporter leur quatriĂšme courounne continental avec la sĂ©lection nationale fĂ©minine U16.

Source Essor Mali

Facebook Comments

coinpayu
Click to comment

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top