Interviews & portraits

HAMANE NIANG, «LE CONGRES DE SEVILLE A PRIS DES DECISIONS TRES IMPORTANTE»

Temps de lecture : 1 mn đź•—

«Le poste de premier vice-président que FIBA-Monde (la Fédération internationale de basket-ball) vient de confier à ma modeste personne est un honneur et une fierté pour le basket-ball malien et africain. Je remercie tous les collègues du bureau central pour cette marque de confiance. Honnêtement, je suis très ému, les mots me manquent pour exprimer ma joie».

Arrivé mardi soir à Bamako provenance d’Espagne où il a été élu premier vice-président de FIBA-Monde, Hamane Niang était très ému à sa descente d’avion et éprouvera quelques difficultés à trouver les mots justes pour ses premières déclarations. «Ça fait chaud au cœur de devenir la deuxième personnalité de FIBA-Monde, surtout quand cette élection intervient un mois seulement après celle qui m’a porté à la de FIBA-Afrique, soulignera-t-il. C’est une grande victoire pour le basket-ball africain mais aussi un grand défi pour le continent qui doit prouver qu’il mérite la confiance de FIBA-Monde». Pour le nouveau premier vice-président de l’instance dirigeante du basket-ball mondial, cette élection marque le début d’une nouvelle ère pour le ballon orange africain et Hamane Niang est persuadé que rien ne sera plus comme avant. «Si tout le nous soutient, je suis persuadé que cette élection va impulser une nouvelle dynamique au basket-ball africain. Nous avons déjà pris des engagements au niveau du bureau central et notre ambition est de faire du basket-ball la deuxième discipline la plus populaire au monde après le football. En Afrique, cela commencera avec la création d’une communauté de basket-ball et une redynamisation des fédérations», expliquera Hamane Niang. Sur le plan international, indiquera le nouveau premier vice-président de FIBA-Monde, le congrès de Séville (Espagne) a été marqué par des changements notables, notamment la mise en place d’un bureau central à l’intérieur du comité exécutif et l’intégration de la à FIBA-Monde. «La NBA est désormais membre de FIBA-Monde, elle travaillera avec nous pour rehausser l’image du basket-ball mondial. Le congrès a pris des décisions importantes pour l’avenir du basket-ball international. Je suis vraiment content et fier de représenter l’Afrique au sein de FIBA-Monde parce que toutes les confédérations ne sont présentes au sein du bureau central», précisera Hamane Niang qui dédie sa victoire à l’ensemble du peuple malien. «Cette victoire est celle de tout le Mali, j’ai besoin du soutien et des bénédictions de tous mes compatriotes pour relever ce grand défi», conclura celui qui a présidé aux destinés du basket-ball malien pendant plusieurs années, avant de devenir ministre de la Jeunesse et des Sports puis ministre de la Culture.

S. B. TOUNKARA  www.essor.ml

Facebook Comments

Click to comment

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top