#FIBAU16Africa

Fiba Africa U16, Les affiches des demi-finales connues

L’ et l’Égypte sont soulagées à l’idée de ne pas rencontrer le Mali en demi-finales du Championnat d’Afrique Féminin U16 FIBA qui se déroule au .

L’équipe de a battu l’Angola 60-43 grâce à l’excellente meneuse de jeu Aissetou Coulibaly qui a terminé meilleure marqueuse du match avec 19 points, 9 interceptions et 6 passes décisives.

Sika Kone a ajouté 12 points, pris 9 rebonds permettant ainsi au Mali de remporter sa quatrième victoire consécutive dans la compétition biennale.

Après cette défaite, l’Angola espérait que l’Egypte domine le Mozambique ce qui lui permettrait d’éviter le Mali en demi-finales.

Et pourtant, c’est le Mozambique qui a mené durant les trois premiers quarts temps par 20-9, 34-22 et 48-37 avant que les Egyptiennes ne sonnent la révolte grâce à Habiba Elgizawy qui a réussi un important tir à trois points qui a permis à l’Egypte de prendre une avance d’un point (58-57) pour la première fois dans le match.

Par la suite, l’Egypte a marqué sur chacune de ses possessions et le Mozambique qui a été puni pour sa mauvaise gestion du match devra maintenant affronter le Mali en demi-finale.

Lire aussi //  {:fr}L'Angola célèbre les 90 ans du basket-ball{:}{:en}Angola celebrates 90 years of Basketball, National League Winner yet to be decided{:}

Elisa Pires, l’entraîneur-principal de l’Angola, a exprimé sa joie lorsqu’elle a reçu la confirmation que son équipe sera face à l’Égypte même si cette dernière a remporté leurs quatre précédentes rencontres depuis le lancement de la compétition en 2009.

“C’était important pour nous de ne pas rencontrer le Mali en demi-finale car c’est une équipe très forte. Maintenant, nous allons jouer contre l’Egypte. Et c’est vrai que nous ne les avons jamais battus, mais nous estimons que nous avons maintenant la possibilité de prendre notre revanche.”- Pires

“”Ce sera un match important pour nous, car il y a une qualification pour la Coupe du Monde de U17 en Biélorussie en jeu, mais nous voulons également jouer la finale. Ce sera très bien pour nous”, a-t-elle souligné.

Double satisfaction pour l’Égypte qui s’est assuré de ne pas rencontrer le Mali, leur éternel rival qui les a dominé dans chaque tournoi.

Tout cela a été possible grâce à Malak Elshishiny qui a marqué 15 points et Reim Abdelalim qui a pris cinq rebonds dans ce match très serré, remporté 64-61 face au Mozambique.

Lire aussi //  {:fr}BAL Hang Time – Episode 1 avec Amadou Gallo Fall{:}{:en}BAL Hang Time – Episode 1 with Amadou Gallo Fall{:}

Elgizawy a déclaré à FIBA.basketball : ”nous étions en difficulté dès l’entame, mais nous avons continué à croire qu’avec une bonne défense, nous allions combler cette lacune et, dans le dernier quart temps, nous avons réussi à gagner le match’’.

“Maintenant, cela signifie que nous n’allons pas rencontrer le Mali en demi-finale, ce qui est très important pour nous parce que c’est une équipe très forte”, a-t-elle ajouté.

Tout comme Elgizawy, Pires qui partage la même réflexion a déclaré : “C’était important pour nous de ne pas rencontrer le Mali en demi-finale car c’est une équipe très forte. Maintenant, nous allons jouer contre l’Egypte. Et c’est vrai que nous ne les avons jamais battus, mais nous estimons que nous avons maintenant la possibilité de prendre notre revanche.

Les finalistes de la compétition représenteront l’Afrique à la Coupe du Monde de Basketball Féminin U17 FIBA 2018 à Minsk, en Biélorussie.

FIBA

Facebook Comments

Click to comment

Leave a Reply

Les plus lus

To Top