Interviews & portraits

Entretien avec Souarata Cissé

Temps de lecture : 1 mn 🕗

Avec un recrutement essentiellement axĂ© sur de jeunes joueurs ou avec peu de vĂ©cu en ProB, il fallait encadrer cette nouvelle gĂ©nĂ©ration de joueurs. StĂ©phane EBERLIN a tout naturellement fait venir Souarata CISSE au BCS. Joueur expĂ©rimentĂ©, le transfuge de l’Hermine de Nantes, a Ă©tĂ© engagĂ© pour endosser le rĂŽle de leader dans la version 2015/2016 de Souffel.

ArrivĂ© tardivement pour la prĂ©paration, en raison de sa participation Ă  la Coupe d’Afrique des Nations avec son Ă©quipe du Mali, il a tout d’abord eu besoin de rĂ©cupĂ©rer de ses 7 matchs disputĂ©s en moins de 15 jours, lors de cette compĂ©tition.

coinpayu

AprÚs une belle performance à Saint Chamond, lors du dernier match du BCS,  il nous livre son parcours et ses impressions sur son début de saison :

 

Quel est ton parcours de basketteur ?

J’ai commencĂ© le basket Ă  11 ans, j’ai passĂ© toutes les Ă©tapes une Ă  une jusqu’à intĂ©grer l’INSEP de Vincennes. A 18 ans je signe mon premier contrat professionnel  à PAU. Depuis j’ai rĂ©guliĂšrement Ă©voluĂ©  en Pro B et Pro A, dans des clubs comme Nanterre, Clermont ou HyĂšres Toulon, entre autres.

coinpayu

Quel type de joueur es-tu ?

DotĂ© d’un physique qui me permet de dĂ©fier tout type d’adversaire, j’adore les situations de 1 contre 1. J’aime Ă©voluer  en mouvement, percuter les dĂ©fenses adverses, le terme « d’avaleur d’espace » me correspond assez bien.

Ton plus beau souvenir de basket-ball ?

Avec l’équipe de France juniors, Ă  Saragosse en 2004 lors des championnats d’Europe, ou nous avons dĂ©crochĂ© la mĂ©daille de Bronze.

Pourquoi avoir choisi Souffel ?

A l’issue de la saison Ă©coulĂ©e, J’avais plusieurs propositions. Seul Souffel me proposait un rĂŽle majeur avec des responsabilitĂ©s. A 29 ans, j’ai besoin d’ĂȘtre important pour mon Ă©quipe et je veux emmener cette Ă©quipe vers les Play-offs, c’est mon objectif personnel. Notre Ă©quipe est jeune, avec plein de talent et une Ă©norme envie de rĂ©ussir.

Tes premiÚres semaines au BCS ?

C’était trĂšs dur physiquement, la coupe d’Afrique a Ă©tĂ© trĂšs intense et je suis arrivĂ© vidé !!! Quand j’ai posĂ© mes valises en Alsace, la prĂ©paration Ă©tait dĂ©jĂ  bien entamĂ©e. Il m’a fallu rĂ©soudre une Ă©quation pas simple du tout. Me reposer, recharger mes accus, tout en intĂ©grant l’équipe. A prĂ©sent,  je commence Ă  rĂ©cupĂ©rer et mĂȘme si j’ai encore des moments de fatigue, je me sens de mieux en mieux.

 

Ton rÎle cadre ?

Je ne suis pas quelqu’un qui parle beaucoup. Je ne suis pas, ce que l’on appelle vulgairement une « grande gueule ».Je suis plutĂŽt quelqu’un qui montre  son leadership sur le terrain,  pendant les matchs et les entrainements.  Etre leader, pour moi,  c’est montrer qu’il ne faut jamais lĂącher, ĂȘtre constant dans l’effort, entrainer les autres. De plus, mon expĂ©rience de la ligue me permet de tuyauter mes coĂ©quipiers qui dĂ©couvrent la Pro B.

Ton dĂ©but de saison, comment tu l’analyses ?

Comme je le disais, ma condition physique est mon seul frein. J’alterne le bon et le moins bon. Je dois maintenant trouver plus de constance dans l’intensité  et dans  l’engagement.

Ta prestation à St Chamond ?

C’était un bon rĂ©vĂ©lateur. J’ai rĂ©ussi Ă  Ă©lever mon niveau de jeu. J’ai encore manquĂ© de rĂ©ussite Ă  la finition, mais  au fur et Ă  mesure ça va aller de mieux en mieux.

Poitiers ce samedi ?

Ce match est déjà un match charniÚre pour nous. Une victoire et on bascule vers le haut. Personnellement,  je dois reconduire mon intensité et mon engagement du match de  St Chamond. Répéter et confirmer ma prestation, gagner en constance, voilà mon défi pour ce match et pour la suite de la saison.

interview publiée sur basket-souffel.fr

Facebook Comments

coinpayu
Click to comment

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top