FIBAWWC

Cambage et les Opals brisent le rêve des Espagnoles


TENERIFE ( Women’s Basketball 2018) – Un monstrueux double-double (33 points et 15 rebonds) de a permis à l’ d’accéder pour la seconde fois seulement à la finale de la Coupe du Monde féminine FIBA. Les Opals se sont défaites des Espagnoles 72-66 au terme d’un combat épique.


Le tournant : L’ semblait avoir pris pour de bon les commandes du match à la fin du troisième quart-temps (58-50) et les hôtes se sentaient proches d’une deuxième finale consécutive dans cette compétition.

Toutefois, l’Australie a marqué les neuf premiers points de l’ultime période qu’elle a largement dominée (22-8). La rapide sortie pour 5 fautes d’Astou Ndour a été un moment crucial de la rencontre, tout comme l’importantissime panier à trois points de Cayla George à deux minutes de la fin du match, qui a assis la victoire des Opals.

Le chiffre : 53-34, soit la nette domination aux rebonds des Australiennes. À noter que l’Australie a aussi été redoutable d’efficacité aux lancers francs avec un 22-sur-26.

La femme du match : Cambage a une nouvelle fois paru inarrêtable. Comme cela a été le cas tout au long de la compétition, elle a vite trouvé ses marques, elle est allée puiser de la force et de l’énergie dans les huées du public et à la fin, c’est elle qui est repartie avec un large sourire sur le visage au sortir de son énorme match – 33 points et 15 rebonds, avec un 11-sur-16 aux tirs de champ.

À retenir : la victoire tendait les bras à l’Espagne après la mi-temps, lorsqu’elle a creusé un écart de 8 points. Mais elle a raté son début de dernier quart-temps et elle a perdu sa concentration. Elle a alors pêché à l’intérieur, subissant la loi d’une Cambage intraitable pour guider les Opals vers le succès. Les Espagnoles ne peuvent s’en prendre qu’à elles-mêmes et elles devront tout de suite se ressaisir pour essayer de finir au troisième rang, que la Belgique convoite également. L’Australie poursuit sa marche triomphale. Elle a gagné le titre en 2006 et elle ne s’est jamais retrouvée en finale depuis. Ce match était considéré comme un grand test pour elle et force est de constater qu’elle l’a brillament réussi.

Elle a dit :  “Cela a été difficile. Nous savions avant le match que ces 40 minutes allaient être terribles, et elles l’ont été. L’Espagne a une superbe équipe. Nous avons juste mieux su gérer la fin. Nous avons tout donné sur le terrain. J’ai toujours dit que les huées des fans de mes adversaires me donnaient des ailes. J’adore ça. J’ai beaucoup de respect pour l’Espagne. J’aime cette ville, cette île, ce pays. Elles se sont données à fond pour leur pays et je respecte ça.” – Liz Cambage

N’oubliez pas de suivre notre Blog en direct pour tout savoir sur les dernières nouvelles et les réactions d’après-match des demi-finales.

 


FIBA


 

Facebook Comments

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top