BAL

Berthé et Diarra poussent le Stade Malien vers une victoire sur le FAP

Temps de lecture : 2 mn đź•—

ABIDJAN (CĂ´te d’Ivoire) – L’occasion Ă©tait Ă©lectrique lundi soir au Palais des Sports de Treichville Ă  Abidjan lorsque le Stade Malien de Bamako a surclassĂ© les Forces ArmĂ©es et Police (FAP) 65-52 pour le deuxième rĂ©sultat choquant de l’Elite 16 en Division Ouest.

Ce rĂ©sultat fait suite Ă  la victoire du Bangui Sporting Club sur les anciens champions d’Afrique de l’AS Sale (65-52).

coinpayu

Le Stade Malien est entrĂ© dans le match en tant qu’outsider Ă©tant donnĂ© le pedigree du FAP, deux fois participant Ă  la Basketball Africa League (BAL).

Souleymane Berthe et Aliou Fadiala Diarra ont combiné 25 points pour aider le Stade Malien à ouvrir sa campagne de Division Ouest avec cette importante victoire.

Diarra, 20 ans, a été exceptionnel, enregistrant son premier double-double de 10 et 14 rebonds.

Les internationaux capverdiens Joel Almeida et Kenneti Mendes, les deux seuls joueurs du FAP avec des stats à deux chiffres, ont terminé avec 11 et 10 points, respectivement.

coinpayu

Les 12 rebonds d’Yves-Louis Ngaransou et les 6 passes dĂ©cisives d’Etienne Tametong Kalume n’ont pas fait de diffĂ©rence pour FAP, une Ă©quipe qui a atteint les demi-finales de la BAL en mai dernier.

LES HÉROS DU MATCH: Sans aucun doute, Souleymane Berthe et Aliou Fadiala Diarra ont Ă©tĂ© la principale raison pour laquelle le Stade Malien s’est amĂ©liorĂ© Ă  3-1 dans le processus de la Route vers le BAL.

Les deux joueurs ont les tripes pour affronter n’importe quelle opposition sans sourciller, comme l’ont montrĂ© leurs notes d’efficacitĂ© Ă©videntes de 11 et 15.

LE VIRAGE: Bien que le match ait semblĂ© Ă©quilibrĂ© au dĂ©but, le Stade Malien semblait avoir le contrĂ´le total de son destin, menant par deux chiffres pendant la majeure partie de la deuxième mi-temps. Le FAP a eu beau essayer de retourner la situation, l’Ă©quipe de Bamako n’a jamais paniquĂ©.

LES STATS NE MENTENT PAS: Si les deux Ă©quipes sont Ă  Ă©galitĂ© au tableau d’affichage (47-47), le Stade Malien a bĂ©nĂ©ficiĂ© de plus de points grâce aux passes dĂ©cisives (16-12) et a Ă©galement moins perdu le ballon que son adversaire.

Un nombre de situations imprudentes avec le ballon, qui ont abouti Ă  24 turn-overs du FAP ont fait le plus mal aux champions camerounais.

Le FAP affrontera le Nueva Era BBC de GuinĂ©e Ă©quatoriale lors de la deuxième journĂ©e de l’Elite 16, tandis que le Stade Malien se mesurera contre au SLAC de GuinĂ©e, leader du groupe, dans la course au classement.


LIGNE DE FOND : C’est une grande victoire pour un dĂ©butant de la Road to BAL, qui n’a jamais semblĂ© intimidĂ© par un adversaire plus expĂ©rimentĂ©. Quelle que soit l’issue du Stade Malien Ă  ce stade, cette victoire peut s’avĂ©rer ĂŞtre un Ă©norme coup de fouet pour l’Ă©quipe de Bamako.

ILS ONT DIT : « Nous n’avons pas sous-estimĂ© le Stade Malien comme la plupart des gens voudraient le croire, mais ils ont montrĂ© qu’ils avaient plus faim de victoire que nous et ils ont mieux gĂ©rĂ© le jeu, mais au nom de mes coĂ©quipiers, nous promettons une meilleure sortie lors de nos prochains matchs » – Pierre Cedric Essome, ailier du FAP.

« Je suis heureux d’ĂŞtre du cĂ´tĂ© des gagnants mais les fans de basket devraient s’attendre Ă  une meilleure performance de notre part car nous ne sommes pas Ă  Abidjan pour faire du tourisme » – Efe Uwadiae-Odigie, attaquant du Stade Malien.

Plus tôt dans la journée, le Seydou Legacy Athletique Club (SLAC) de Guinée a battu le Nueva Era Basketball Club de Guinée équatoriale 91-69. Le Nigérian Emeka Michael Nwabuzor a été le meilleur joueur avec 26 points, 7 rebonds et 3 passes.


FIBA

Facebook Comments

coinpayu
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top